Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Business & Decision : les actions de restructuration commencent à porter leurs fruits

mardi 5 septembre 2017

Au 1er semestre, Business & Decision a réalisé 108,5 M€ de chiffre d'affaire, ce qui est largement inférieur aux résultats enregistrés l'an dernier (117 M€). Cette chute est due, à la fois, à la cession des activités ERP et Managed Services aux Etats-Unis (8,3 M$) en 2016 et, au reclassement en activité abandonnée de la filiale au Royaume-Uni spécialisée dans les services financiers (2,2 M£) dans les comptes 30 juin 2017. 

Ainsi, l'entreprise affiche un résultat opérationnel courant de 2,8 M€, présentant une marge opérationnelle courante de 2,5 %, en nette amélioration par rapport au premier semestre 2016 qui affichait une perte. Cette amélioration est essentiellement soutenue par la baisse significative des charges de personnel et des coûts de structure.

Quant au résultat net, part du groupe, il est négatif de 2,6 M€, contre 4 M€ à la même période l'an dernier. « Les résultats du premier semestre 2017 témoignent de l’amélioration de la rentabilité opérationnelle des différentes activités du groupe, indique Christophe Dumoulin, Président-directeur général de Business & Decision. Le plan de transition mis en place en Ile-de-France a produit ses premiers effets en S1 2017, notamment pour l’activité Digital. Nous avons poursuivi l’application de notre plan au cours du premier semestre et maintenons le cap de l’amélioration de la rentabilité à travers la maîtrise des charges, le recentrage des métiers et l’adaptation des compétences aux évolutions du marché. »

Le second semestre de 2017 devrait être du même calibre et bénéficier pleinement des actions de restructuration déjà mises en place. 
 

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne