Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Comment l’entreprise doit adapter l’intégration de ses applications

mardi 22 août 2017

Avec l’accélération de la digitalisation des entreprises, les services informatiques ne sont plus les seuls concernés par l’intégration des applications. Ces préoccupations apparaissent désormais dans tous les services avec l’arrivée de l’IoT, des API, de la blockchain ou encore des chatbots. Pour les intégrer en douceur, les entreprises font appel à des sociétés de services pour l’intégration de ces technologies disruptives. Voici, selon Software AG, les 6 tendances en termes d’applications qui vont de plus en plus s’imposer aux entreprises et les aider dans leur digitalisation.

1. Un accès ouvert aux non spécialistes informatiques

L’intégration technologique est devenue un enjeu majeur pour les entreprises. Cela signifie que les outils d’intégration doivent être compris par tous, du développeur traditionnel aux intervenants moins techniques. Les fournisseurs de solutions d’intégration se doivent de procurer des outils faciles d’accès pour tous, qu’il s’agisse de développeurs ad hoc ou non. Les solutions choisies par les entreprises doivent donc être des solutions graphiques simples et des solutions de type « low-code ». Les applications métiers complexes pourront être ainsi facilement exécutées et utilisables par le plus grand nombre.

2. La maturité des architectures micro-services

Des équipes expertes de développements pointus ont expérimenté l’année dernière les architectures de type micro-services. Les tests ont été concluant avec une architecture logicielle qui décompose la complexité des applications en plusieurs processus indépendants et peu liés entre eux. Facile d’utilisation, chaque département d’une entreprise peut ainsi acquérir plus d’autonomie. Ils peuvent remplacer plus facilement certaines composantes sans altérer le bon fonctionnement d’un logiciel connecté à tous les services. Les entreprises traditionnelles ont beaucoup à gagner à s’orienter vers des architectures micro-services. Pour soutenir ces initiatives, les fournisseurs de solutions d’intégration sont prêts à commercialisés ces nouvelle architectures grâce à des technologies de support développées spécifiquement.

3. L’intégration IoT à grande échelle dans les activités de l’entreprise

L’Internet des Objets est en pleine apogée. Son utilisation est plus intelligente qu’auparavant et des technologies performantes deviennent nécessaires pour une analyse fine des données. Plus les entreprises vont implémenter l’IoT en conditions réelles et plus il faudra que les capacités d’analyses de ces objets soient performantes. Les données trouvent une utilité seulement si elles sont correctement acheminées pour ensuite être correctement analysées. Les entreprises vont être amenées à se doter des meilleurs outils pour l’exploitation des données provenant des objets connectés. Ainsi, une utilisation plus fine des données sera possible pour permettre aux entreprises de mieux les exploiter afin de proposer de nouveaux services et usages.

4. Vers l’intégration complète à l’aide des API

Les récentes acquisitions de fournisseurs de solutions de gestion d’API par d’autres fournisseurs informatiques ont montré qu’il s’agit de l’une des grandes tendances à venir sur le marché de l’intégration. La facilité procurée par les API, par exemple dans l’intégration de systèmes de paiement sur site web, sans avoir à changer toute son interface, encourage les entreprises à franchir le pas. Elles voient la gestion d’API comme une extension de l’intégration. Les experts IT sont unanimes sur la valeur des API concernant l’intégration des applications. C’est une tendance qui va s’accentuer et offrir plus de flexibilité aux entreprises pour moduler à leur guise les services qu’elles proposent avec un accès facile et des possibilités étendues.

5. Le pouvoir des chatbots

L’Intelligence Artificielle est de plus en plus tangible. La montée en puissance des chatbots et des assistants virtuels sont des exemples flagrants de la présence de ces nouvelles technologies. Néanmoins, pour arriver à ce qu’un chatbot formule une réponse sensée, il doit avoir en son sein des données qui pourront structurer un raisonnement recevable. Les consommateurs s’adaptent à ces services et vont au fil du temps les plébisciter. Pour que ce service de données continue de croître et que l’expérience virtuelle s’impose aux clients, les données doivent être correctement exploitables avec des investissements à la hauteur.

6. L’intégration de la blockchain

L’utilisation de la technologie blockchain s’est fortement développée dans le secteur financier pour des paiements rapides et sécurisés. Toutes les industries suivent le mouvement initié par les banques dans l’adoption de la blockchain, comme le moyen le plus efficace de suivre les transactions et comptes rendus liés à la finance, à la santé ou à la production. Pour que cette adoption soit globale par et pour tous, l’intégration sera la clé qui reliera les nouvelles initiatives avec les entreprises. L’ajout de nouveaux canaux pour rendre les échanges plus sécurisés et plus rapides sont autant de garantie d’efficacité pour le développement de multiples secteurs d’activité. 

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne