Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Chronopost lance la livraison le dimanche

par Rick
le 23/09/2017 à 12:33

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Qui seront les grands gagnants de l'adoption du cloud ?
Par Olivier Leduc, Senior Pre-Sales Solution Architect, Teradata

lundi 14 août 2017

De plus en plus de sociétés adoptent le cloud computing, et bientôt interviendra le point de basculement où la majorité des données commerciales seront stockées dans le cloud. Grandes et petites entreprises se dotent de logiciels qui permettent la transformation à moindre coût. Cela va presque sans dire qu'en tant que « porte-drapeau », le département informatique mène la danse pour la migration digitale avec 67% des données attendues pour un stockage dans le cloud d'ici à deux ans. Se trouvent encore quelques réticences compréhensibles de la part des services juridiques prudents par principe, mais généralement, les choses vont devenir de plus en plus « nuageuses » à partir de maintenant. Et donc quels vont être les grands gagnants ? Qui va bénéficier de la migration massive des données commerciales en direction du cloud ?

Les Employés

Si les services informatiques sont prêts, sans nul doute, à mener la migration des données vers le cloud, le service RH ne se tient pas pour autant en retrait, et ce pour la plupart des entreprises. Au moment même où la structure des organisations se transforme en conséquence, la façon dont les RH sont agencées connait une évolution, et ainsi la demande exercée sur ses ressources est plus forte que jamais. Pour atteindre une agilité pertinente, un stockage dans le cloud paraît le choix naturel.

Les employés profitent d'un service RH dynamique détenant des données stockées en toute sécurité et facilement accessibles. La visibilité proposée sur un ensemble d'activités des salariés leur garantit un retour d'expérience optimal. Les sociétés peuvent alors identifier leurs meilleurs éléments à partir d'une analyse détaillée de ces données, et s'assurer qu'elles comprennent intégralement et justement les besoins de leurs employés. 53% des services du Royaume-Uni sont déjà prêts à accueillir le cloud en tant qu'option de stockage ; pour les employés ravis c'est tout simplement faire preuve de bon sens.

Les Clients

Afin de stimuler l'expérience client, un stockage hébergé sur le cloud devient rapidement un outil essentiel dans l'arsenal de nombreuses sociétés. Le prochain changement radical du RGPD (Règlement Européen sur la Protection des Données) aura un impact massif sur la façon dont les entreprises gèrent leurs données client. Les responsables devront être très vigilants et prendre garde au maintien de l'intégrité et de la sécurité de l'information.

D'ici un an, tout le monde aura besoin d'un système étanche, et c'est là où le cloud peut vraiment jouer un rôle prédominant pour les entreprises - aujourd'hui, 46% des équipes tentent de mieux exploiter et comprendre les données clients associées au cloud, et je ne serai pas surpris de voir ce chiffre s'envoler avec l'introduction du RGPD. Le cloud peut permettre à tous les clients de disposer de leurs données comme ils le souhaitent.

Le service financier

La finance est un autre domaine où se trouve un niveau de risque conséquent autour de la capacité du cloud à gérer des données. Les dirigeants se posent sans arrêt des questions quant à la pérennité des solutions de cloud et si des vendeurs tierce parties ne deviendraient pas des failles de sécurité potentielles. Mais la technologie du cloud offre de nombreux avantages concrets pour les services financiers -une flexibilité accrue, une standardisation et une mise aux normes, entre autre.

Tout ceci intervient à une cadence confortable de changement et d'adoption. Environ la moitié des services financiers souhaitent que des mesures soient prises afin de sécuriser les données dans le cloud ; dès que les dirigeants entreverront la vaste gamme des options générées par le cloud, ce chiffre bondira.

Le futur défi du cloud ne sera pas son adoption- les bénéfices sont trop grands pour cela. En fait, avoir l'assurance qu'elles ont une stratégie de cloudréaliste, qui évite les silos de données et garantit leur visibilité est véritablement la question à laquelle les organisations vont avoir àrépondre.



À propos
Teradata
aide les entreprises à atteindre des résultats opérationnels marquants. Grâce à son portefeuille de solutions analytiques professionnelles, de services de conseil en architecture et de technologies leader en matière de big data et d'analyse, Teradata permet aux grandes entreprises de libérer tout leur potentiel.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne