Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Interxion étend les capacités de son datacenter marseillais

jeudi 6 juillet 2017

Après l'inauguration du MRS1 en avril 2015, Interxion poursuit son programme d'équipement avec le MRS2, le deuxième étape de son campus marseillais. Ce datacenter est implanté dans les anciens ateliers « Fouré Lagadec », bâtiments type Freyssinet sur le Port de Marseille Fos. 

Implanté sur le site “Fouré Lagadec”, inoccupé depuis 1995 (la société Fouré Lagadec, originellement spécialisée en réparation navale, s’est installée sur le port au début des années 1980), le datacenter MRS2 permettra à Interxion d’offrir davantage d'espace disponible à ses clients connectivité, cloud et digital media souhaitant positionner leurs équipements IT dans la cité phocéenne.

Plus de 70 millions d’euros ont été investis dans ce projet qui comprend des configurations électriques jusqu’à 2kW/m2 et plus de 4 000 m2 d’espace informatique. Ce datacenter est aussi l’opportunité pour le port de Marseille Fos d’opérer un reconditionnement de ses installations liées historiquement à l’activité portuaire, mais aujourd’hui inadaptées à ce type de besoins.

Rappelons qu'aujourd'hui Marseille est une porte d’accès télécom et numérique entre l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie et profite de la présence de multiples points d’atterrissage des 13 câbles sous-marins de télécommunications déployés sur près de 20 000 km. 

Notez qu'un projet d'extension est à l'étude avec le MRS3, qui sera installé dans une ancienne base sous-marine construite dans le secteur du GPMM pendant la 2e Guerre mondiale.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne