Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Le Ministère de la Recherche investit 24 millions d'euros dans un supercalculateur fourni par Atos Bull

jeudi 15 juin 2017

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et GENCI (Grand Equipement National de Calcul Intensif) viennent de signer un contrat avec Atos Bull portant sur l'achat d'un nouveau supercalculateur. Montant de la facture : 24 millions d'euros.

Ce supercalculateur sera installé au TGCC (Très Grand Centre de Calcul du CEA) situé à Bruyères-Le-Châtel (Essonne) et développera, dans sa configuration initiale, une puissance de calcul de 9 pétaflops, soit 9 millions de milliards d’opérations par seconde. L'équivalent de plus de 75 000 PC de bureau. Il offrira ainsi une puissance 4,5 fois plus élevé que le système Bull Curie actuellement en service au TGCC.

Au-delà de sa capacité de calcul, cette machine sera aussi capable de gérer de très gros volumes de données grâce à une capacité de lecture/écriture de plus de 500 Go/s.

Ce supercalculateur sera mis au service de la recherche scientiftique pour des simulations extrêmes et des applications dans des domaines comme l’intelligence artificielle, le deep learning, la climatologie, la combustion, les énergies nouvelles, l'astrophysique, la médecine et la biologie, la physique des plasmas, la science des matériaux ou les sciences humaines et sociales. Il sera également au service des industriels, notamment les PME, et des startups.

Une extension des capacités du supercalculateur à 20 pétaflops est déjà prévue en 2019.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne