Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Comment mettre à profit la richesse de l'Internet des Objets au sein des datacenters ?

par MYALGOTRADE
le 24/05/2017 à 07:21

SFR améliore la qualité de son réseau mobile et lance de nouveaux services

par magou
le 14/05/2017 à 09:02

Huawei lance ServiceStage, sa première offre de cloud public

par Global Medias
le 21/04/2017 à 01:54

L'ITSM est d'une importance capitale pour la compétitivité de l'entreprise

par Global Medias
le 11/04/2017 à 04:04

Loumio veut devenir le 3ème opérateur wholesale sur le marché de la fibre optique

par anonyme
le 09/04/2017 à 08:40

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Communication financière à l’ère du numérique : impacts et nouveaux usages,
Par Benoît Tremolet, Directeur Général de Retarus France

mardi 14 mars 2017

La filière banque – finance – assurance constitue 19% de la dépense informatique en France et représente l’une des filières les plus actives en matière d’investissements informatiques. Ainsi, plus de 75% des entreprises du secteur financier ont déjà avancé sur le sujet de la transformation numérique[1].

Avec la montée du numérique dans ce secteur, l’intégration de technologies de communications innovantes au sein des processus bancaires est devenue essentielle pour concevoir et mettre en œuvre un modèle économique orienté vers l'avenir. Aujourd'hui, les exigences réglementaires strictes, l’optimisation des coûts d’investissement et les nouveaux besoins des clients conduisent les entreprises du secteur à repenser leurs modèles de communication pour répondre aux critères de qualité, de rapidité et de sécurité des données.

Pour satisfaire les attentes de chaque client et anticiper leurs besoins futurs, les banques et assurances devraient développer des stratégies numériques à long terme, visant à optimiser les processus opérationnels tout en réduisant leurs coûts. Des interfaces hautement développées, une disponibilité mondiale et une sécurité absolue contre les défaillances sont nécessaires pour garantir le succès des processus de communication.

Un support précieux est fourni par les services cloud innovants pour les communications B2B et B2C, qui peuvent être adaptées de manière flexible pour répondre à de nouvelles exigences à tout moment, non seulement pour satisfaire les exigences de l'expérience client, mais également pour garantir les plus hautes normes de sécurité.

Quel niveau de sécurité requiert ce secteur ?

Avec l'utilisation croissante du Big Data et de l’analytique dans le secteur financier, la sécurité des données est au cœur des préoccupations des entreprises. En effet, en 2016, le nombre moyen de virus par mois a été 3,5 fois supérieur au nombre de virus observé au cours de toute l’année 2015. Alors que les cyberattaques deviennent de plus en plus sophistiquées, les experts IT doivent acquérir des connaissances et compétences complémentaires pour être en mesure de contrer ces nouvelles méthodes. D'autre part, la surveillance approfondie des réseaux peut coûter du temps et des efforts supplémentaires pour les administrateurs.

Bien qu'il n'y ait pas de protection infaillible contre les attaques de virus, surtout après que le malware a trouvé sa place dans le réseau d'entreprise, les dommages peuvent être atténués grâce à l'utilisation de fonctionnalités de protection contre les virus en combinaison avec des solutions fiables de détection de malware. Ainsi, les banques sont maintenant tenues d'examiner minutieusement les produits et services exposés à la cybercriminalité, tout en simplifiant le processus d’analyses par IT Forensics (analyses technico-légales informatiques). Les services proposant de telles fonctionnalités sont capables d'identifier des logiciels malveillants précédemment non détectés. Les alertes instantanées permettent souvent aux entreprises de réagir avant que le malware n'ait eu la chance de causer un préjudice.

Quels impacts des Fintech sur le marché financier ?

Les Fintech ont redessiné le secteur banque-assurance, agissant souvent comme des « frères ennemis ». Elles proposent des solutions de rupture innovantes qui viennent aussi compléter les offres de services financiers actuelles. Une menace pour les entreprises bancaires traditionnelles qui sont confrontées à l’émergence de services en « rupture » avec leur modèle économique.

C'est pourquoi il est maintenant devenu crucial pour les banques de repenser leurs « business models » plutôt que de s’evertuer à maintenir leurs approches traditionnelles.

La numérisation a eu un impact considérable sur le secteur financier. Les évolutions réglementaires qui depuis 2008 visent notamment à davantage de standardisation et de transparence des transactions financières, sont un des moteurs à la numérisation croissante des échanges. Les cas concrets d’application sont diverses tels que les paiements mobiles, sans contact ou instantanés, les services bancaires en ligne…

Pour assurer la conformité à ses nouvelles règlementations et pour s’adapter aux évolutions technologiques du marché, les banques doivent compléter ou restructurer leur entreprise afin de maximiser leur valeur commerciale. Elles ont déjà pour certaines d’entre elles crée de nouvelles entités/départements au sein de leurs structures existantes capables de collaborer entre eux pour relever ces défis, tout en optimisant la gouvernance des données clients pour assurer un meilleur usage.



[1] Source : http://mydigitalweek.com/13199-2/.VzDKtsVlsYg.twitter

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne