Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Le nom de collectivité locale, un signe protégé fort

par datatxy
le 24/03/2017 à 01:06

Objets connectés : entre séduction, désintérêt et méfiance

par bidonchon
le 22/03/2017 à 09:48

La Trousse à projets : la plateforme de financement participatif des projets scolaires

par LEDROIT
le 20/03/2017 à 03:47

Epson : une offre de reprise pour passer de l'impression laser au jet d'encre

par Ben
le 08/02/2017 à 11:50

La Commission européenne ouvre trois enquêtes sur des pratiques anticoncurrentielles présumées dans le commerce électronique

par pixel
le 07/02/2017 à 10:15

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Interview croisée de Karim Azzi et Patrick Robert sur IT Partners 2017

mardi 14 mars 2017


Karim AzziPour Azlan - Tech Data Group, Karim Azzi est Channel Sales Leader Cloud & MSP et Patrick Robert est Directeur Entreprise Software & Cloud. Lors d’une interview en direct sur le plateau TV d’IT Partners 2017, ils détaillent les évolutions des offres Cloud de Tech Data et précisent les grands axes stratégiques dans ce domaine.

Cliquez ici pour regarder la vidéo et connaître l’intégralité des propos.


Quel est le cœur des offres de Tech Data Azlan dans le domaine du Cloud ?
Karim Azzi : Nous faisons un focus tout particulier sur le développement de notre portfolio avec bien sûr des acteurs comme Microsoft, Office 365 puis Azure. Mais notre rôle c’est également d’intégrer d’autres fournisseurs et des offres de services. De plus avec le rachat d’Avnet, nous disposons maintenant d’un partenariat existant avec Amazon Web Services (AWS). Ainsi, au travers de notre plateforme Streamone, nous allons proposer différents environnements.

Comment sont perçues ces offres par les revendeurs ?
Karim Azzi : Nous constatons actuellement un réel engouement pour Office 365 avec 600 partenaires actifs. D’un autre côté, les offres liées aux infrastructures et Azure par exemple suscitent énormément de questions. Il est intéressant de remarquer que ces nouvelles offres ne sont pas réservées à nos partenaires historiques des infrastructures. Nous disposons de solutions packagées avec des déploiements automatisés pour permettre aux revendeurs de les commercialiser très facilement.

Comment fonctionne le département dédié aux logiciels chez Tech Data Azlan ?
Patrick Robert : Le département logiciel s’adresse à 20 éditeurs et, depuis l’an passé, nous supervisons également la stratégie Cloud. En effet, ce sont les acteurs de l’édition de logiciels qui sont aujourd’hui les plus actifs dans ce domaine. Il existe plus chemins pour adresser le marché et notre grande force concerne la capacité à mettre en œuvre des systèmes hybrides.
De plus, la plupart des éditeurs ont des programmes pour répondre aux besoins en mode usage que ce soit sur leurs propres Datacenter ou sur du Cloud public mais également et toujours de solutions qui s’installent en local. Nous avons regroupé nos équipes pour proposer un contact unique à nos clients dans une approche globale des solutions hybrides Cloud, locales ou hybrides. Nous cherchons toujours à leur simplifier les tâches.


Comment accompagnez-vous le changement du métier de grossiste ?
Karim Azzi : Microsoft nous appelle déjà des Solutions Agregator et le rôle du grossiste change. Nous sommes à la croisée des chemins mais tout ne sera jamais dans le Cloud, une partie des applications informatiques resteront locales. Il faut combiner tous ces systèmes et nos clients attendent de Tech Data des aides pour construire les offres de demain tant d’un point de vue technique que pour les aspects marketing ou commerciaux. La montée en compétence est nécessaire pour créer de la valeur.

Quels sont les segments les plus dynamiques pour le Cloud ?
Patrick Robert : Nous ne sommes pas encore dans une logique applicative mais dans une commercialisation différente qui remplace le mode licence par un mode usage. C’est principalement un changement de l’approche financière. Par contre, la prochaine étape va concerner les applications qu’il s’agisse de CRM, de mobilité. Nous aurons même des actions par métiers, dans les domaines de la santé, de l’éducation ou de l’automobile par exemple. Nous constatons l’émergence d’écosystèmes spécialisés.

Quels sont vos grands objectifs pour 2017 ?
Karim Azzi : Très clairement, c’est la recherche de valeur pour nos partenaires ainsi que la mise en place de solutions Cloud dans tous les domaines. Nous allons considérablement densifier notre offre. D’un autre côté, l’accompagnement des revendeurs est un volet important en leur expliquant notamment toutes les opportunités liées au Cloud.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne