Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Huawei lance ServiceStage, sa première offre de cloud public

par Global Medias
le 21/04/2017 à 01:54

L'ITSM est d'une importance capitale pour la compétitivité de l'entreprise

par Global Medias
le 11/04/2017 à 04:04

Loumio veut devenir le 3ème opérateur wholesale sur le marché de la fibre optique

par anonyme
le 09/04/2017 à 08:40

L'accès aux marchés est toujours difficile pour 67% des entreprises du numérique

par TAMPublics
le 07/04/2017 à 04:20

Questions réponses sur le droit à la déconnexion

par Edouard de Calldoor
le 05/04/2017 à 09:38

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Sciences Po sauvegarde ses données avec AdBackup d'Oodrive

mercredi 25 janvier 2017

Documents bureautiques, agendas, contrats, données financières, images, etc., le volume des données des entreprises explose. Et à Sciences Po comme ailleurs, on est concerné par ce phénomène. À la recherche d'une solution pour sauvegarder l'intégralité des données des ordinateurs de ses dirigeants et chercheurs les plus mobiles, l'établissement a décidé de s'adosser à la solution AdBackup d'Oodrive.

"Jusqu'ici nous sauvegardions nos fichiers sur Drive ou disque dur, mais les risques de pertes ou de vols devenaient trop importants", expliquent Stéphane Auzanneau, Directeur des Systèmes d'Information (DSI) de Sciences Po et Franck Épaillard, Responsable du service infrastructures digitales et services aux usagers à la Direction des Systèmes d'Information. C'est après un benchmark complet des solutions existantes, six mois de recherche et trois tests produit que Sciences Po a finalement fait son choix. "Nous cherchions une solution capable de garantir la sauvegarde et la sécurité des données de nos VIPS, comme de nos chercheurs, en France et à l'étranger, et surtout, qui devait fonctionner sans trop de manipulations de la part de l'utilisateur".

C'est AdBackup d'Oodrive qui a été retenu. Avec cette solution, "il est possible de concilier mobilité et productivité car elle permet d'accéder aux documents de travail à tout moment et depuis plusieurs périphériques différents" ajoute Stéphane Auzanneau. Nous devons encore améliorer les aspects relatifs à la performance de la circulation des informations entre la solution stockée dans le Cloud et les outils mobiles de nos usagers. C'est en bonne voie". 

Compte tenu de la sensibilité des données qui circulent au sein de Sciences Po, deux critères ont guidé le choix de la grande école : la sécurité et la sauvegarde automatique. "On ne veut plus d'outils qui dépendent de l'utilisateur, renchérissent les deux responsables. Avec Oodrive, nous sommes devenus plus indépendants et transparents. Les données sont mieux sauvegardées, on a un « visu » de ce qui a été fait ou non, et nous pouvons voir, poste par poste, l'état de sauvegarde à toute heure".

Les usages évoluant chaque année dans l'enseignement, Frank Épaillard prépare déjà l'évolution de ses installations. "Typiquement, nous pouvons imaginer nos chercheurs travaillant sur des données à caractère sensible (économiques ou médicales) et qui nécessiteraient des espaces collaboratifs d'échanges ultra-sécurisés et dédiés que la société Oodrive est en mesure de nous proposer". 

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne