Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Chronopost lance la livraison le dimanche

par Rick
le 23/09/2017 à 12:33

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

L’assurance emprunteur : un coût beaucoup trop élevé pour le consommateur !

lundi 3 octobre 2016

Alors que les taux d'intérêt des banques sont exceptionnellement bas et que le prix de l'immobilier est en légère baisse, Le-Partenaire.fr pointe du doigt le coût exhorbitant de l’assurance emprunteur.

Depuis juillet 2014, la loi Hamon offre la possibilité au consommateur de changer d’assurance emprunteur durant la première année. Cela dit, même si le contexte lui est favorable, il se retrouve souvent démotivé dans cette démarche par l’obstruction des banques pour obtenir une délégation d’assurance.

Dans le cadre de la loi Sapin II, un nouvel amendement va pourtant dans le sens de l'emprunteur. Cette disposition irait donc plus loin que la loi Hamon en permettant de changer d’assurance emprunteur tous les ans, même plusieurs années après la signature des offres. Le manque de concurrence en assurance emprunteur va au profit des banques qui captent 88% du marché.

Le-Partenaire.fr a donc fait une étude sur les tarifs des assurances des banques pour 180 000 empruntés sur 20 ans. Et, ce pour un même niveau de garantie. Résultat : une économie de 5400 euros sur le coût total de l'assurance sur 20 ans pour les moins de 35 ans et les 35-46 ans. Soit une réduction de 60% du montat de la prime globale. 

Face à ce constat, Le-Partenaire.fr a décidé d’agir : « Nous avons décidé d’améliorer le pouvoir d’achat des consommateurs en ne prenant pas de frais de courtage sur le service de courtage crédit immobilier (soit une économie directe d’un minimum de 1 500€) et de les accompagner sur la diminution des couts d’assurance avec des tarifs allant de -40% à -70% sur l’assurance emprunteur » indique Ludovic Laborde, le PDG de l'entreprise. 

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne