Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Chronopost lance la livraison le dimanche

par Rick
le 23/09/2017 à 12:33

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Les jeunes Français à la pointe du téléchargement illégal de contenu en ligne

vendredi 8 avril 2016

Si en Europe, le téléchargement illégal de contenu concerne un quart des jeunes de 18 à 24 ans, en France cette proportion grimpe à 34 %. En tête du hit-parade figurent les films et les séries... Principale raison évoquée : le coût des contenus. En effet, 60% des jeunes Européens cesseraient de telles pratiques s'ils pouvaient disposer de contenus plus abordables. Un jeune Européen âgé de 18 à 24 ans sur quatre admet avoir utilisé intentionnellement des sources illégales pour accéder à du contenu en ligne au cours de l'année écoulée,

Tels sont les résultats de l'enquête réalisée par l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO). Les films et les séries arrivent en tête des contenus les plus prisés, suivis par la musique et les jeux vidéo. Il apparaît plus facile de trouver illégalement du contenu, selon un tiers des jeunes, et de le télécharger que de passer par des sources légales d'approvisionnement... Parallèlement, il apparaît qu'un quart des jeunes estime ne pas être en infraction...

Selon les résultats de l'étude, 34% des jeunes en France ont donc utilisé intentionnellement des sources illégales pour accéder à du contenu en ligne. Le pourcentage est de 37% aux Pays-Bas, 33% en Espagne, 32% en Belgique, 27% en Autriche, 21% en Italie, 19% au Royaume-Uni et 18% en Allemagne. L'office européen ajoute que "sur dix jeunes Européens, six ont déclaré qu'ils cesseraient d'utiliser des sources illégales pour accéder à du contenu numérique si un contenu plus abordable depuis des sources légales était disponible". 12% des jeunes Européens déclarent avoir intentionnellement acheté en ligne des produits de contrefaçon, notamment des vêtements et des chaussures. Cette pratique concerne 19% des jeunes Espagnols, 11% des Français, 10% des Britanniques, 9% des Italiens et 8% des Allemands.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne