Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Chronopost lance la livraison le dimanche

par Rick
le 23/09/2017 à 12:33

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

L’information : l'un des actifs les plus sous-estimés des entreprises

mercredi 23 décembre 2015

Le secteur de la fabrication industrielle et du génie civil montre l’exemple en valorisant l’information pour en retirer une connaissance du client au profit de l’entreprise. En revanche, dans la plupart des autres secteurs, c'est le noman's land. Les entreprises ne dégageant que peu d’avantages concrets de leurs informations. 

Selon la nouvelle étude de PwC pour Iron Mountain, le secteur de la fabrication industrielle et du génie civil en Europe et en Amérique du Nord est donc l’un des rares où l’on peut établir un lien concret entre l’accès des salariés à l’information et la réalisation d’avantages mesurables.

Près de 43% des entreprises européennes et nord-américaines ne dégagent que peu d’avantages concrets de leurs informations, et 23% n’en retirent aucun avantage d’aucune sorte. Mais, les équipes marketing du secteur de la fabrication industrielle et du génie civil, elles, exploitent les informations internes à leur disposition, pour encourager l’engagement des clients et améliorer leur service.

En moyenne, 23% des entreprises autorisent les équipes marketing à accéder aux informations "précieuses". Ce chiffre grimpe à 30% dans la fabrication industrielle et le génie civil. Le secteur a aussi davantage confiance dans la capacité du service marketing à faire bon usage de ces informations. Et apparemment, il a raison. 

Interrogées sur les avantages qu’elles ont pu retirer de leur valorisation de l’information interne, ces entreprises citent surtout la fidélisation accrue des clients (80% des réponses), l’attraction de nouveaux clients (79%), l’augmentation des ventes aux clients existants (83%) et la diminution des réclamations de clients (80%). Des résultats qui sont systématiquement supérieurs de quatre à six points de pourcentage à la moyenne générale.

"Les entreprises qui valorisent le mieux l’information sont davantage en capacité d’améliorer leurs opérations, d’ouvrir la voie à de nouvelles opportunités et d’accroître leur compétitivité, explique Edward Hladky, Président-Directeur Général d'Iron Mountain France. L’étude que nous avons menée avec PwC révèle que, loin d’être traditionaliste et focalisé sur le produit, le secteur de la fabrication industrielle et du génie civil montre l’exemple en facilitant l’accès aux sources d’information de grande valeur des professionnels amenés à traiter directement avec les clients. Les entreprises de ce secteur retirent donc de nombreux avantages contrairement à celles qui n’appliquent pas les mêmes pratiques".

L’information fait malheureusement partie des actifs les plus sous-estimés dans le monde des affaires. Pourtant chaque transaction avec un client et chaque interaction avec un prospect permettent d’acquérir des connaissances sur le marché et les clients, et peuvent déboucher sur des potentiels d’innovation et d’amélioration du service client. "Il faut alors mettre ces informations entre les mains des collaborateurs dotés des bonnes compétences pour interpréter les renseignements et guider la prise de décision" ajoute Richard Petley de PwC.



SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne