Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Commerce, l'activité redémarre timidement en 2014

mardi 23 juin 2015

Après avoir globalement diminué ou stagné en 2012 et 2013, l'activité a redémarré modestement en 2014 dans les secteurs du commerce, note l'INSEE. Le pouvoir d'achat des ménages se redresse et leur consommation commercialisable en bénéficie (bibliographie). En outre, les entreprises accroissent un peu plus franchement leurs investissements.

En 2014, les ventes du commerce de gros et des intermédiaires du commerce s'élèvent à 732 milliards d'euros, dont 614 milliards pour le seul commerce de gros ; elles se redressent en volume mais diminuent en valeur : la baisse des prix, entamée en 2013, s'amplifie pour les marchandises vendues en gros. Les ventes du commerce de détail et de l'artisanat commercial (boulangeries, pâtisseries, charcuteries) atteignent 492 milliards d'euros, toutes taxes comprises. Elles se redressent de même en volume, mais diminuent légèrement en valeur. Enfin, les ventes du commerce et de la réparation d'automobiles s'élèvent à 104 milliards d'euros ; elles se stabilisent en volume après avoir fortement reculé au cours des deux années précédentes. Elles augmentent en valeur de 1,6 %.

Les ventes en gros de biens domestiques rebondissent nettement en volume, après avoir baissé en 2012 et 2013. Le secteur du luxe demeure très porteur. Par ailleurs, les ventes de produits pharmaceutiques restent dynamiques mais les exportations reculent pour la première fois depuis dix ans. Ce secteur, qui a peu souffert de la crise de 2009, a connu une croissance relativement soutenue au cours des dix dernières années.

Le commerce de détail et l'artisanat commercial bénéficient du redressement du pouvoir d'achat des ménages en 2014. Leurs ventes augmentent de 0,8 % en volume. Les magasins non alimentaires tirent davantage profit de cette amélioration que ceux à dominante alimentaire. Ce résultat n'est pas spécifique à 2014 : depuis 2010, leur activité progresse plus vigoureusement en volume. En valeur, les ventes au détail se contractent très légèrement car les prix des denrées alimentaires (hors tabac) comme ceux des produits non alimentaires sont en repli, pour la première fois depuis 2009.

Le dynamisme du commerce d'équipements de l'information et de la communication ne se dément pas : le secteur enregistre la meilleure performance du commerce de détail en volume en 2014. En valeur, les ventes sont stables du fait du recul marqué des prix des produits électroniques et informatiques grand public. 

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne