Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Chronopost lance la livraison le dimanche

par Rick
le 23/09/2017 à 12:33

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Un outil en ligne pour calculer la capacité de résistance des bâtiments au changement climatique

mardi 31 mars 2015

La RICS (Royal Institution Of Chartered Surveyors) lance un nouvel outil en ligne pour aider les professionnels du secteur immobilier à analyser, anticiper et réduire l’impact négatif des risques liés au changement climatique.

Le secteur de la construction consomme jusqu'à 40 % de l'énergie mondiale et émet jusqu'à 30% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Le rapport de la RICS souligne que, la feuille de route de l'Union Européenne 2050 affiche un objectif encore plus ambitieux : une réduction de 80% des émissions de carbone d'ici 2050. Ce qui équivaudrait à une réduction des émissions de 95% (au regard des niveaux de 1990) pour le secteur de la construction en Europe. Cet objectif ne pourra être atteint qu’avec la décarbonisation totale de production d'électricité et une réhabilitation presque complète du parc immobilier existant, y compris les bâtiments en cours de construction. Il est donc crucial pour pousser le secteur à construire des bâtiments écologiques, plus respectueux du climat d'ici à 2050.

"Ce guide donne un aperçu sur la façon dont les professionnels de l’immobilier et de la construction peuvent permettre à leurs bâtiments - neufs ou réhabilités – de résister au changement climatique, explique Juan J. Lafuente, directeur de recherche chez Sturgis Carbon Profiling. Il fournit un moyen simple d’anticiper les risques d’ici à 2050. Un éventail de parties prenantes, y compris les professionnels de l’évaluation, les clients, les équipes de conception et les investisseurs pourront ainsi prendre des décisions éclairées sur les mesures les plus efficaces à adopter pour réduire ce risque climatique après avoir identifié les effets négatifs qu’il pourrait avoir sur leurs actifs. » déclare Ursula Hartenberger, Responsable mondial du développement durable à la RICS".

Ce rapport est accompagné d'une calculatrice en ligne « Le risque Climatique Toolkit (CRT) » qui permet de déterminer si un bâtiment est susceptible de résister au changement climatique. Elle peut également prédire les niveaux d'émissions de carbone, la demande d'énergie ainsi que les frais de consommation. 

"Certaines régions seront faiblement impactées par le changement climatique, alors que d'autres pays auront du mal à faire face à la surchauffe et à la demande d'énergie, ajoute Juan J. Lafuente, directeur de recherche chez Sturgis Carbon Profiling. Les coûts à supporter seront inégalement répartis et les valeurs des actifs en seront affectées. Toutefois, cette situation n’est pas toujours une conséquence du seul dérèglement climatique : certaines règlementations ont exposé des pans entiers de constructions au risque climatique, et les exigences élevées en matière d’isolation et d'étanchéité à l'air, visées par les réglementations actuellement en vigueur, constituent une menace pour les bâtiments qui ne seront pas en mesure d'utiliser la ventilation naturelle pour leur refroidissement. Le changement climatique devrait conduire à une transition culturelle et statutaire. Á l’avenir, les bâtiments n’auront pas à protéger les occupants des hivers hostiles, mais ils devront les préserver des étés très chauds. Ne pas prendre en compte ce changement majeur entraînera des coûts opérationnels et des émissions de carbone plus élevés, ainsi qu’une dépréciation des actifs".

In fine, l'objectif de ce guide n'est autre que celui d'aider les professionnels de l’immobilier à assurer des investissements rentables et à atténuer ces risques climatiques.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne