Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Chronopost lance la livraison le dimanche

par Rick
le 23/09/2017 à 12:33

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

La filière porcine s'équipe d'outils analytics

jeudi 23 janvier 2014

Uniporc Ouest, l'association interprofessionnelle qui pèse et classe 90% de la population porcine française, s'est équipé de la solution de "data visualization" SAS Visual Analytics pour diffuser des données plus précises auprès des éleveurs. 

"Classer près de 20 millions d’animaux par an, représente une énorme base de données, associant chaque animal à son propriétaire, explique Pascal Lemée, responsable des services statistiques et de la R&D d’Uniporc Ouest. En termes de volume financier, dans la cadre de la filière, cela représente environ 2,7 milliards d’euros par an. Nous n’avons pas le droit à l’erreur !".

C'est justement pour éviter les erreurs que l'association a décidé de s'équiper d'outils suffisamment puissants pour fournir des données fiables à l’éleveur. "Car celui-ci sera payé sur les calculs faits à partir des animaux envoyés à l’abattoir" ajoute Pascal Lemée. 

Pour produire ces données, Uniporc Ouest s’est donc dotée de solutions statistiques SAS tournant sur des serveurs Unix, puis d’un datawarehouse permettant de prendre en compte en temps réeltoute modification des données de production. 

SAS Visual Analytics permet d’exploiter cette infrastructure afin d'offrir des rapports précis à toute la filière soit près de 8 000 éleveurs, 75 coopératives et 26 abattoirs. "Alors, que nous vivons aujourd’hui dans un monde où l’information est représentée de façon plane, à l’instant t, SAS Visual Analytics est comme le passage de la photographie au cinéma, sourit Pascal Lemée. On devient le propre réalisateur du film que l’on veut voir". 

Lancé il y a à peine un an par l'éditeur SAS, Visual Analytics a déjà été déployé par plus de 1 500 entreprises dans le monde, dont 80 projets en France.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne