Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Chronopost lance la livraison le dimanche

par Rick
le 23/09/2017 à 12:33

Les notaires adoptent la lettre recommandée électronique de Maileva

par arnaud
le 13/09/2017 à 11:28

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Celia Jay
le 21/08/2017 à 10:35

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Avec IBM, les données changent la donne à Roland-Garros

mercredi 29 mai 2013

Dans le cadre du tournoi de tennis parisien, IBM met son expertise dans le domaine de l’analytique au service du Cloud Computing, de la sécurité, des médias sociaux et des villes plus intelligentes. Si IBM fait bénéficier la Fédération Française de Tennis (FFT) de son savoir-faire technologique depuis 28 ans, cette année, plus que jamais, ce sont les données et leur analyse qui sont au cœur des innovations 2013.

Que ce soit sur les courts, dans les gradins ou aux abords de Roland-Garros, un seul constat, le tennis génère pléthore de données. Grâce à des technologies analytiques de pointe, ces dernières sont collectées, traitées et diffusées de façon efficace et innovante et peuvent être transformées rapidement en actions concrètes.


L’optimisation du Cloud Computing grâce à l’analytique

L’infrastructure technologique de Roland-Garros est délivrée en mode Cloud privé par IBM et repose sur trois datacenters dont un green datacenter. Elle héberge le site officiel du tournoi, ses 333 millions de pages vues et ses 14 millions de visiteurs uniques, tous impatients d’avoir les scores en temps réel et de suivre les clés du match de l’IBM SlamTrackerTM.

Cette année, IBM a développé un nouveau service d’allocation de ressources qui permet de prévoir les charges de travail de manière encore plus optimale et d’ajuster en conséquence automatiquement les besoins en serveurs.

Pour cela, IBM Smarter Analytics rassemble et analyse des données issues de multiples sources en temps réel : la popularité des joueurs sur Twitter (avec Infosphere Stream), la programmation des matchs et l’historique des connexions. Cette solution permet réellement d’anticiper les besoins et d’être proactif, et non plus simplement réactif. Les allocations de ressources s’ajustent automatiquement sur la base des résultats de cette analyse pour être beaucoup plus précises et permettre des réductions de coût (dépenses énergétiques, coûts de licences, …).


L’analytique comme moyen de renforcer la sécurité de l’infrastructure

IBM assure la sécurité et la stabilité du site officiel www.rolandgarros.com grâce à l’offre IBM Security Services. Cette année, IBM met en place un outil complémentaire, QRadar, disponible suite au rachat de Q1Lab par IBM fin 2011.

En s’appuyant sur la corrélation et l’analyse d’événements de sécurité, QRadar permet en temps réel une meilleure compréhension de l’importance et de la nature des menaces facilitant ainsi la mise en place rapide de mesures appropriées et une meilleure gestion des failles de sécurité potentielles.

Les données issues des pare-feux, routeurs, serveurs et applications web qui étaient auparavant traitées par différents logiciels sont désormais centralisées, analysées et traitées en temps réel dans une seule interface offrant une vue unifiée et intégrée.

Avec les solutions IBM QRadar et ISS, le site Internet de Roland-Garros bénéficie d’une approche proactive et complète de la sécurité. Associée à une surveillance centralisée de l’ensemble de l’infrastructure, cette solution procure également d’autres avantages tels que la maîtrise des coûts, la conformité à la réglementation, l’accroissement de la performance globale du site.


L’analyse des réseaux sociaux au service de la marque Roland-Garros

Les médias sociaux, lieu d’échange entre les consommateurs et les entreprises, deviennent un outil marketing de plus en plus précieux pour les marques.

C’est le cas pour la FFT qui confie à IBM l’analyse et l’écoute en temps réel de milliers de blogs, de posts, de news et de tweets afin de dégager une perception fine de ce qui est ressenti par les internautes sur différentes thématiques telles que le tournoi, les joueurs, les activités autour de Roland-Garros, etc.

Cette année, la nouvelle solution IBM SMA (Social Media Analytics) va permettre à la FFT de bénéficier d’une analyse plus pointue du profil des personnes qui s’expriment sur les réseaux sociaux, de leurs sentiments et de leurs attentes autour du tournoi, grâce à de nombreux tableaux de bords, facilement modulables en fonction des critères choisis.

Grâce à cette solution d’analyse des réseaux sociaux, la FFT pourra mettre en œuvre des actions permettant d’améliorer encore l’expérience vécue par les internautes et les fans sur le tournoi.


L’analyse des données au service des citoyens

Cette année, IBM s’associe à Peugeot, autre partenaire historique de Roland-Garros, pour faire de Roland-Garros un lieu d’expérimentation de l’analyse des données au service d’une ville plus intelligente.

Les deux partenaires mettent ainsi en œuvre une initiative qui consiste à équiper de capteurs les quatre voitures électriques « Ion », qui font partie de la flotte de voitures que Peugeot met à disposition de la FFT dans le cadre du partenariat. Ces capteurs sont reliés en temps réel au centre de traitement de l’information intelligent d’IBM La Gaude et sont capables de mesurer le niveau de dioxyde de carbone, d’oxyde d'azote, la température, l’humidité de l'air, le bruit et la géolocalisation.

Une fois les données analysées, le système déterminera si une action doit être mise en œuvre. Par exemple, si l’on détecte une hausse importante de la température, on peut imaginer différents scénarios. L'envoi d’une alerte aux mairies afin qu’elles mettent en place les mesures nécessaires auprès des personnes âgées par exemple ou la diffusion sur les principaux axes routiers d’un message demandant aux automobilistes de réduire leur vitesse de circulation.

Cette démonstration s’inscrit dans l’initiative Smarter Cities d’IBM, un programme qui aide les entreprises et les services publics à tirer parti de gros volumes d’informations pour bâtir une planète plus intelligente.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne