Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

WiFi dans le commerce de détail : 5 erreurs à éviter

par Thierry
le 12/07/2017 à 04:31

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

72 % des salariés français considèrent le télétravail comme un argument dans la recherche d'un emploi

jeudi 23 février 2012

Dans la perspective d'une entrée prochaine du télétravail dans le Code du travail, Citrix a mené une étude afin de décrypter la connaissance et la perception du télétravail par les entreprises et salariés français. Selon cette étude, conduite en février 2012 auprès de 1 200 entreprises françaises, dont 88 % de petites et moyennes entreprises, le télétravail représente un atout en termes de productivité. Moins de la moitié des salariés interrogés ont aujourd'hui la possibilité de télétravailler, et pourtant pour la majorité d'entre eux (72 %), en avoir la possibilité serait un argument au moment de rechercher un nouvel emploi.

« Avec la consumérisation des technologies et l'utilisation généralisée des appareils mobiles dans le cadre personnel et professionnel, il est surprenant de constater que près de la moitié des personnes interrogées ne pensent pas disposer des outils nécessaires pour travailler autrement, » commente Sophie Vandriessche, Directrice commerciale grands comptes EMEA au sein de la division Online de Citrix. « Alors que les outils permettant d'autres formes de travail sont simples et largement accessibles pour tout type de structures, les entreprises françaises restent attachées à la présence physique des employés. Le fait de fournir un cadre juridique au télétravail et de clarifier les obligations des employeurs envers leurs salariés favorisera des pratiques nouvelles et plus productives. »

Principaux résultats de l'étude :

· 56 % des personnes interrogées n'ont toujours pas la possibilité de télétravailler, alors que plus de la moitié d'entre elles souhaiteraient en avoir la possibilité (52 %).
· Parmi les 44 % d'employés déclarant avoir la possibilité de télétravailler, 22 % n'en ont pas encore profité.
· Selon 46 % des sondés, leur entreprise ne met pas à disposition les outils nécessaires pour télétravailler.
· Selon 40 % des personnes interrogées, le télétravail est toujours à un stade expérimental dans leur entreprise. 43 % ne savent pas si le télétravail est accessible dans leur entreprise.

Seul 17 % ont répondu que le télétravail était accessible à l'ensemble des collaborateurs de leur entreprise.
· 42 % ne sont pas au courant du projet de loi en cours sur le télétravail et des obligations de leurs employeurs envers les télétravailleurs.


Un atout pour les salariés et les entreprises :

· 87 % des personnes interrogées pensent que le télétravail permet d'être autant voire plus productif.
· Pour 72 % des sondés, la possibilité de télétravailler est un argument pour rejoindre une entreprise.

« Au cours des dernières années, les petites entreprises ont fait l'objet de pressions commerciales, réglementaires et environnementales considérables, les poussant à repenser la manière de travailler de leurs employés, » explique Sophie Vandriessche. « Toutefois, en dépit de la demande croissante pour des pratiques plus flexibles, près de la moitié des salariés ne sont pas au courant de la nouvelle législation ou si le télétravail est possible dans leur entreprise. Encadrer juridiquement le télétravail permettra aux entreprises de définir un cadre clair et compréhensible pour le télétravail et permettra de faire un grand pas en avant. »


Une approche proactive du télétravail

Une précédente étude, commanditée par Citrix en juin 2011 sur le thème de la consumérisation des technologies, indiquait que dans 61 % des entreprises françaises sondées, les employés utilisent déjà des terminaux personnels à des fins professionnelles.

Sophie Vandriessche souligne l'importance d'adopter une approche proactive. « Les entreprises doivent agir maintenant et se pencher sur les modes de travail de leurs équipes. Grâce aux services de collaboration en mode cloud tel que « GoTo » de Citrix, les entreprises peuvent s'équiper d'outils sécurisés, simples d'utilisation et abordables afin de garantir que leurs employés seront connectés et productifs même lorsqu'ils ne seront pas au bureau ».

Les entreprises désireuses d'adopter des pratiques de travail plus flexibles doivent obligatoirement repenser l'encadrement de leur force de travail afin de maintenir leur niveau de productivité. Citrix a ainsi étendu sa suite de produits et a inclus un support informatique à distance pour une large gamme de terminaux mobiles grand public tels que l'iPad, l'iPhone, et les appareils sous Android.


Travailler n'importe où, n'importe quand, depuis n'importe quel terminal

« En adoptant des outils collaboratifs simples, les entreprises peuvent améliorer la productivité et le bien-être de leurs employés. La satisfaction client en sera accrue. Avec cette approche, tout le monde est gagnant !, » conclut Sophie Vandriessche.



Méthodologie :
Etude commanditée par Citrix et réalisée en ligne par Maximiles en février 2012 auprès de 1 169 employés d'entreprises françaises, incluant 88 % de petites et moyennes entreprises (entreprises de moins de 500 employés). L'étude décrypte l'usage, la connaissance et la perception du télétravail par les entreprises et salariés français, ainsi que la connaissance de la nouvelle législation et son impact sur les pratiques de travail.

SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne